Quel type d’aide apporter ?

Un parent en perte d’autonomie a besoin d’aide à plusieurs niveaux, qu’il faut essayer de connaître avant de réfléchir comment y répondre.

  • Une aide matérielle : faire à manger, faire sa toilette, faire les courses, se déplacer chez le médecin ou pour d’autres activités, effectuer des démarches administratives, aménager le logement…
  • Une aide financière : financer les dépenses importantes (telles que l’hospitalisation, l’aménagement du logement…) mais aussi les dépenses de tous les jours si les ressources sont insuffisantes, recevoir une aide pour déclarer ses impôts ou encore pour gérer son patrimoine, et envisager la future redistribution de celui-ci après le décès.
  • Une aide relationnelle : être entouré en permanence par des proches ou un cercle d’amis, même à distance, pour maintenir un lien social.

Ces trois types d’aide sont absolument nécessaires, mais elles peuvent prendre plusieurs formes, tout aussi valables et efficaces. L’aidant principal doit ainsi former une équipe pour accompagner la personne âgée, et ne pas rester le seul interlocuteur.

  • Une aide directe : être présent pour aider la personne.
  • Une aide indirecte : conseiller la personne, contacter les organismes qui pourront l’aider.