L’hôpital de jour : diagnostiquer et soigner

Un hôpital de jour gériatrique accueille des personnes âgées souvent dépendantes durant une demi-journée ou une journée pour effectuer des diagnostics, des soins, de la réadaptation… Le patient a le loisir de retrouver le confort de son domicile le soir et ne passe donc pas la nuit à l’extérieur. Cette prise en charge complète pendant une durée déterminée présente ainsi l’avantage de maintenir le malade dans une relative autonomie.

Ces structures s’adressent tout particulièrement aux personnes ayant besoin de traitements réguliers exigeant la proximité d’un plateau technique d’hôpital sans pour autant nécessiter une hospitalisation à long terme.

Solution intermédiaire entre les soins hospitaliers et ambulatoires, l’hôpital de jour relève du domaine médical. Il ne faut donc pas le confondre avec l’accueil de jour qui lui, dépend du champ médico-social.

Dépister les maladies chroniques 

Les hôpitaux de jour recouvrent généralement une ou plusieurs problématiques de santé : pédiatrie, pédopsychiatrie, psychiatrie, gériatrie, psychogériatrie, cancérologie, neurologie…

Lorsqu’ils sont dédiés à la gériatrie, ces établissements comprennent un personnel pluridisciplinaire composé de médecin gériatre, de secrétaire médicale, d’infirmières et d’aides-soignants. Les équipes sont souvent renforcées par la présence de psychologue, d’ergothérapeute, de kinésithérapeute, de psychomotricien, de diététicien… La somme de ces compétences ouvre sur une prise en charge à la fois globale et spécifique du grand âge.

La vocation de l’hôpital de jour gériatrique consiste à assurer différentes missions d’évaluation, de diagnostic, de soins, de réadaptation…

Plus précisément, ces structures existent sous deux formes :

  • Les hôpitaux de jour diagnostic proposent des bilans gériatriques regroupant un ensemble d’examens sur une journée. Ces tests ont pour objectif d’évaluer le degré d’autonomie du patient, son état nutritionnel, son fonctionnement moteur et mental, ses déficits cognitifs, ses troubles de la marche, ses problèmes d’incontinence… L’évaluation permet ainsi de poser un diagnostic en cas de maladies graves ou chroniques liées au vieillissement.
  • L’hôpital de jour de rééducation et réadaptation se présente comme une alternative à l’hospitalisation classique en cas de pathologies chroniques invalidantes. Les mécanismes de rééducation font appel aux fonctions motrices (marche, équilibre) et cognitives (optimisation des capacités, sollicitation de la mémoire), et visent également à stimuler les gestes quotidiens ou la vie sociale et affective en vue de limiter au maximum la perte d’autonomie. Dans ce cadre, certains établissement proposent des activités telles que la gym douce, la balnéothérapie, la relaxation, l’art manuel… La personne âgée est accueillie une ou deux fois par semaine pendant plusieurs mois.
De nombreux avantages

S’agissant des soins, l’établissement de jour prend en charge les traitements avec une efficacité et une sécurité similaires à un hôpital classique : injections, transfusions, pansements complexes…

Cette prise en charge complète offre plusieurs avantages :

  • Votre parent ne rompt pas avec son environnement quotidien   
  • Son entrée en institution est différée donc mieux anticipée
  • Grâce à la détection des maladies et aux soins dont bénéficie votre proche, vous êtes mieux informé, aidé et conseillé sur sa pathologie
  • Le suivi médical n’exigeant pas votre présence permanente, vous profitez d’un peu de répit.

L’admission en hôpital de jour requiert une prescription du médecin traitant ou hospitalier du patient précisant la nature, la fréquence des séances et la durée de la prise en charge. Il vous est également possible de consulter directement le médecin responsable de la structure.