L’hémiplégie

L’hémiplégie est une paralysie d’une moitié du corps due à une atteinte d’une partie du cerveau. Cette hémiplégie peut être totale ou partielle et le côté atteint dépendra de la partie du cerveau lésée.

Si votre proche présente une hémiplégie gauche, cela signifie une atteinte du cerveau droit et inversement, si l’atteinte se situe au niveau du cerveau gauche, votre proche présentera une hémiplégie droite.

Comment réagir face à cette maladie ?

Quelque soit la partie du cerveau lésée, sachez que plus vite votre proche sera pris en charge en centre spécialisé, plus les chances de récupération de certaines fonctions essentielles seront possibles.

Sachez cependant que votre rôle est primordial tout au long de la rééducation de votre proche : il faut que vous l’encouragiez dans ses efforts car si les résultats sont peu probants au départ, ses efforts sont considérables. Réduire les complications et les séquelles neurologiques, récupérer l’aisance des fonctions essentielles (marche, langage, habileté manuelle, vision…) sont autant d’objectifs de la rééducation.

Soyez rassuré, des professionnels seront présents pour l’aider dans sa rééducation.

Si la mobilité de votre proche est atteinte, il pourra avoir recours au kiné et ergothérapeute qui mettront tout en œuvre pour qu’il récupère le plus possible d’autonomie ; votre proche pourra s’aider de cannes de différents types, ou pourra avoir recours à un fauteuil roulant si besoin.

Si votre proche a un problème de communication ou de langage, son médecin lui prescrira des séances d’orthophonie pour faciliter la communication soit orale soit par écrit ; si la communication orale ou écrite s’avère impossible, votre proche pourra apprendre à s’exprimer par des gestes.

Sachez que très souvent, les personnes atteintes d’hémiplégie sont dépressives et anxieuses ; votre proche doit être soutenu par un psychologue pour faciliter sa vie au quotidien.

A savoir :

  • Les atteintes hémiplégiques sont variables d’un individu à l’autre et sachez que la récupération sera parallèlement différente d’une personne à l’autre.
  • Si votre proche est atteint d’une hémiplégie gauche ou droite, sachez qu’il peut bénéficier d’une prise en charge à 100%.
  • Si votre proche a des séquelles nécessitant des réaménagements de son domicile, la sécurité sociale ne pendra pas en charge les frais, mais vous pouvez vous orienter vers des associations spécialisées ou demander conseil au médecin traitant de votre proche.