Les troubles veineux

Jambes lourdes, chevilles gonflées, varices sont les signes de dysfonctionnement du retour veineux. Le sexe (1 femme sur 2), l’hérédité, l’excès de poids, l’âge, la chaleur et la sédentarité sont des facteurs qui augmentent le risque de développer une maladie veineuse des membres inférieurs.

A partir des pieds, le sang a un long trajet à parcourir pour arriver jusqu’au cœur. Les lois de la gravitation le poussent à stagner dans les veines des jambes. Les valvules contenues dans les veines dont le rôle est d’empêcher le sang de redescendre manquent parfois de tonus.

Jambes lourdes, chevilles gonflées… sont les premiers signes d’un problème de circulation sanguine.

Quelques règles d’hygiène de vie simples restent dans un premier temps une prévention efficace à ces troubles très fréquents.

A faire :

  • Incitez votre proche à marcher le plus possible car la contraction du muscle du mollet et l’action de la voûte plantaire favorise le retour veineux.
  • S’il est resté longtemps debout, s’il fait très chaud, arrosez-lui les jambes à l’eau fraîche en réalisant des mouvements de bas en haut avec la douche.
  • Surélevez ses jambes dès que cela vous est possible en lui posant les pieds sur un petit tabouret (pendant la nuit, surélever le matelas au niveau des pieds).
  • Proposez lui de mobiliser ses pieds et ses chevilles le plus souvent possible soit en faisant une activité sportive (vélo, natation) soit en faisant des flexions même en position allongée.
  • Il faut qu’il ait une bonne hygiène alimentaire et qu’il boive 1.5 litre de liquide par jour (eau, thé, café, tisane…) sauf si contre-indication médicale.
  • Aidez le à enfiler des bas ou des collants de contention qui améliorent de façon significative le retour veineux.

A ne pas faire :

  • Rester debout trop longtemps
  • Il faut éviter les contacts prolongés avec une source de chaleur : bains trop chauds, exposition au soleil, chauffage au sol
  • Porter des chaussures à talons trop hauts
  • Porter des vêtements qui pourraient avoir un effet garrot