Les aides techniques pour la toilette quotidienne

La toilette quotidienne doit demeurer aussi longtemps que possible un acte intime. Mais des toilettes ou une salle de bain mal équipées peuvent être dangereuses et provoquer des chutes.

Comment sécuriser la salle
de bain ?

La douche est la meilleure solution. Si l’on souhaite conserver la baignoire, on peut installer un siège élévateur de bain.

Des barres d’appui devront être fixées au mur et des tapis antidérapants posés au fond de la baignoire.

Les robinets mitigeurs actionnés par levier facilitent la préhension. Vous pouvez aussi adapter des « tourne robinets », moins esthétiques mais moins onéreux. Pour les personnes désorientées, un robinet temporisé ( se refermant seul) peut être envisagé. Des pommeaux de douche dotés d’une fonction arrêt existent aussi.

Les mitigeurs avec thermostat règlent automatiquement la température, sinon veuillez à régler la température du chauffe-eau.

Pour la toilette au lavabo, prévoyez un siège. Évitez le tabouret de jardin, trop léger. Pour la douche, vous pouvez installer un siège de douche qui peut être fixé au mur.

Comment rendre plus accessibles les toilettes ?

Des cuvettes plus hautes existent. Poser un rehausseur sur la cuvette existante est toutefois moins onéreux. Vous pouvez aussi vous fixer un siège au-dessus de la cuvette. Il en existe de diverses formes : ouverts sur l’avant, pouvant s’utiliser comme un bidet, plus larges, avec une assise anatomique pour les personnes lourdes ou incurvés et creux pour permettre de garder l’équilibre.

Des coussins amovibles gonflables sont adaptables sur la cuvette.

Faites installer des poignées et des barres d’appui, de chaque côté et à bonne hauteur pour se tenir, s’asseoir et se relever. Si vous faites des travaux de réaménagement, pensez aussi à l’ouverture de la porte vers l’extérieur.

Pour la nuit, vous pouvez installer une chaise percée à côté du lit, pour les hommes un urinal anti-reflux permet d’éviter se lever et limite les déplacements. En cas d’incontinence avérée, une grande gamme de produits s’adapte aux différents degrés et types d’incontinence (alaises pour protéger la literie et protections pour homme et femme).

A savoir :

  • Ces matériels existent chez les revendeurs, dans les salons spécialisés (Autonomic) ou dans les CICAT (centres d’information et de conseil sur les aides techniques. Adressez-vous au CLIC ou au CCAS de votre commune.
  • Ergothérapeute, kinésithérapeute, technicien du bâtiment, assistante sociale … sont de bon conseil.
  • Des aides financières peuvent être accordées dans le cadre de l’aménagement du logement, adressez-vous au Pact-Arim.