Le médecin généraliste

En 2011, l’espérance de vie est de 78,2 ans pour les Français et de 84,8 ans pour les Français (données de l’Insee). Depuis 1994, les gains moyens d’espérance de vie sont de 3 mois par an pour les hommes et 2 mois par an pour les femmes.

Cette augmentation de la durée de vie s’accompagne nécessairement d’une recrudescence de certaines maladies telles que les rhumatismes articulaires, l’ostéoporose, les cancers, qui constituent les nouveaux défis de la santé publique.

C’est dans cette configuration que le médecin généraliste se place actuellement, en tant qu’interlocuteur privilégié de la personne âgée et de son entourage.

Le médecin généraliste et son patient

Les personnes âgées ont une grande confiance en leur médecin généraliste et lui sont fidèles. 72% le fréquentent depuis au moins 10 ans ! Le médecin généraliste est en effet le médecin de proximité par excellence. Il connaît bien ses patients et peut ainsi jouer un rôle primordial dans la prévention, le diagnostic et le suivi de ceux-ci.

La prévention

Une grande part de la prévention chez les personnes âgées concerne le régime alimentaire. Il est fréquent que des carences alimentaires soient détectées, pouvant induire de nombreuses complications articulaires et osseuses. Le médecin est là pour détecter ces carences à temps et y remédier en prescrivant des compléments alimentaires.

Le médecin généraliste propose également à la personne âgée un premier contact avec le matériel médical et paramédical, lorsqu’il voit qu’elle peut en avoir besoin.

Le diagnostic

Grâce à des visites adéquates, le médecin généraliste peut diagnostiquer les pathologies telles que les problèmes de nutrition, le diabète, la dépression, l’hypertension… ou faire de premières observations pour un diagnostic plus poussé chez un spécialiste.

Le suivi

Comme il peut suivre ses patients dans la durée, le médecin généraliste intègre les pathologies du patient dans un traitement global cohérent.

Dans le cas d’une perte d’autonomie, il cherche avec le patient et sa famille les stratégies adaptées de maintien à domicile ou de placement dans un centre spécialisé.

Le médecin généraliste et les différentes structures

Après consultation, le médecin généraliste oriente si besoin le patient vers d’autres professionnels.

Il est ainsi un pivot entre le patient et les différentes structures de santé :

  • Les différents médecins spécialistes (cardiologue, dermatologue, radiologiste…),
  • Les pharmacies de proximité,
  • Les laboratoires d’analyses,
  • Les centres spécialisés (gériatrie, mémoire, urologie, oncologie…),
  • Les SSIAD (services de soins infirmiers à domicile),
  • Les SAAD (services d’aide et d’accompagnement à domicile),
  • Les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) si le maintien au domicile n’est plus possible.
Où trouver un médecin généraliste ?
  • Dans l’annuaire
  • Auprès de votre Mairie
  • Auprès de votre Pharmacie
  • Auprès du service de l’Ordre des médecins de votre région
  • Auprès de votre Commissariat, pour connaître le médecin de garde