Financer les aides techniques

Le maintien à domicile de la population vieillissante est un des enjeux majeurs du XXIe siècle. En effet 530 000 personnes ont aujourd’hui une autonomie réduite en France, et ce nombre ne fait qu’augmenter. Ces personnes préfèrent bien souvent rester chez elle et aménager leur logement, de manière à garder leurs habitudes et conserver un lien social. Ainsi, le développement de différentes aides techniques permet un maintien à domicile dans les conditions les plus favorables.

Financement des aides techniques par la Caisse d'assurance maladie
  • Quels sont les produits remboursés ?

Afin de prendre en charge vos frais médicaux, la Caisse d’assurance maladie tient une Liste des produits et prestations remboursables (LPPR) et fixe des taux de remboursement propres à chaque élément de cette liste. Certaines aides techniques sont contenues dans cette liste, essentiellement du gros appareillage (fauteuil roulant, fauteuil garde-robe, lit médicalisé, déambulateur, matelas ou coussin anti-escarres, certains accessoires de lit et certaines cannes) ou encore des appareils spécifiques (orthèse, prothèse, chaussures orthopédiques et appareils de correction acoustique).

  • Quelle est la procédure pour se faire rembourser ?

- Recevoir une prescription médicale qui donne tous les détails sur l’aide à acheter ou à louer
-
Demander à la Caisse d’assurance maladie une demande d’entente préalable
-
Acheter le produit
- Envoyer les documents nécessaires au remboursement

- Recevoir le remboursement

Autres financements

Tout produit ne rentrant pas dans la LPPR n’est a priori pas pris en charge par l’Assurance Maladie, mais d’autres organismes financent certains produits par exemple : tapis de table antidérapant, verre à bec ou à anse, pince à stylo ou à couverts, ouvre-boîte électrique…

Certains produits sont financés par le Conseil général dans le cadre de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

  • Certains produits sont financés par votre Complémentaire santé, en fonction des options que vous avez choisies.
  • Certains produits sont financés par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie en dehors des conditions générales, dans le cadre de la Prestation de compensation du handicap (PCH) ou d’un financement de secours.
  • Certains produits sont financés par des organismes d’aide sociale, qui fixent leurs propres conditions.
  • Certains produits d’adaptation de l’habitat (par exemple une rampe ou une barre d’appui) permettent un crédit d’impôt en faveur de l’aide aux personnes.
Où se renseigner ?
  • Des Centres d’information sur les aides techniques (CICAT) existent dans beaucoup de régions. Ils ont pour rôle de vous conseiller et ils vous permettent parfois d’essayer le matériel spécialisé.
  • La base de données CERAHTEC vous renseigne sur toutes les aides techniques destinées aux personnes handicapées ou âgées.
  • Le service social peut également vous aider dans la recherche de financements supplémentaires auprès d’associations locales ou autres organismes locaux.
  • Le Conseil Général de votre département,
  • Votre caisse de retraite,
  • Votre caisse d’assurance maladie et votre mutuelle.