Bien communiquer

En tant qu’aidant familial, vous avez un lien affectif fort avec la personne âgée que vous soutenez. Cependant la perte d’autonomie de votre aîné change la donne. A présent il va falloir trouver un nouveau mode de communication qui permette à tous deux de bien vivre cette relation.

Comment gérer le quotidien ?

Soyez à l’écoute

Prenez le temps d’écouter votre parent, d’observer son mode de vie et de comprendre ses préoccupations. Au-delà d’une aide pratique, il a besoin d’une oreille attentive.

Préservez-vous

Fixez des limites quant à votre implication. L’aide que vous apportez ne doit pas vous envahir. Pour cela, vous devrez fixer un planning et vous y tenir.

Restez objectif

Pour aider au mieux votre proche, essayez d’éviter toute émotion contre-productive : agacement, culpabilité, frustration… Il est normal de ne pas arriver à tout résoudre tout de suite, mais vous trouverez des solutions en restant objectif.

Restez calme

En cas d’émotion trop forte, n’essayez pas de trouver une solution à chaud. Restez calme et recommencez plus tard à tête reposée.

Comment gérer un désaccord ?

Dans le contexte familial, un désaccord peut vite devenir un conflit. Il faut à tout prix éviter cette altercation, qui nuirait à votre relation et fragiliserait l’état de votre parent.

Concentrez-vous sur le présent

Votre désaccord concerne la situation présente et ne doit pas faire ressurgir de vieilles frustrations, qui ne feront qu’envenimer le débat.

Concentrez-vous sur l’essentiel

Ne cherchez pas à avoir raison sur des détails sans importance, gardez à l’esprit l’objet de votre désaccord.

Restez respectueux l’un envers l’autre

Essayez toujours de vous comprendre et de rester bienveillant à l’égard de votre aîné. Si le ton monte, prenez du recul pour ne pas regretter plus tard vos propos.